Edito du MAG’cin N°51

Vous voulez perdre du poids ?

Forcément, ces quelques mots nous font penser à une des multiples publicités pour un pseudo régime miracle. Cependant, il y a d’autres régimes, qui eux sont aujourd’hui en danger, et qui risquent de finir par vous mettre à la diète, sans que vous ne l’ayez demandé !

Le régime particulier des IEG bénéficie aux agents statutaires, issus de plus de 160 entreprises de la branche. Aujourd’hui, vous connaissez les principales : EDF, ENGIE, ENEDIS, GRDF, RTE, GRT GAZ… La séparation est actée, bien qu’elle ne fût pas voulue. Mais l’éclatement s’arrêtera t’il là ? Jusqu’où ira la filialisation ? Jusqu’où l’appel du capitalisme emportera dans son sillage macabre ces centaines de milliers de salariés ? Laisser les choses aller trop loin conduira inexorablement à la fin du statut.
Privatisation de l’hydraulique, démantèlement d’EDF ou scission avec ENEDIS, suppression du régime de retraite… les attaques sont nombreuses et variées, tels de petits lests qui finiront par couler l’ancien navire, semblable aujourd’hui à un frêle esquif. Heureusement, la mutinerie gronde. Les agents se sont mis vents debout, avant l’été, revendiquant un service public de qualité et des conditions de travail décentes.
Les salariés mobilisés étaient unis, les séparations levées et un front commun engagé pour la défense de ces belles valeurs. Des promesses posées face aux revendications, des actions en justice, des courriers… Les réponses ont été nombreuses et variées, chacune cherchant à calmer cette vague, espérant que les baignades dispersées de l’été la transformeront en mer d’huile.
Mais les organisations syndicales veillent, fidèles à leur poste de vigie pour alerter des dangers à venir. Ce sont tous les services publics qui sont menacés aujourd’hui, de la sécurité sociale au transport, en passant par l’éducation et l’ensemble des missions de l’Etat. Le 9 octobre prochain sera une journée forte, pour le maintien des services publics, pour lutter contre les profits de quelques-uns qui se font au détriment de tous, au détriment des agents des IEG. Ces derniers peuvent compter sur leur organisation syndicale majoritaire pour les guider, les aider et les appeler dans les actions à venir, comme un phare perçant la brume au secours de chacun, comme un pilier évitant le naufrage.

Notre régime de santé : et demain ? 11 ans après la création de la CAMIEG(1), 7 ans après la création d’Énergie Mutuelle (Ex MUTIEG(2)) pour gérer la CSM(3) et la CSMR(4), il est grand temps de réfléchir sur notre couverture santé. Notre niveau de protection sociale est très avancé, mais il nous faut rester vigilant pour le pérenniser.
Si la CCAS a décidé à la majorité du changement de gestionnaire du contrat CSMR, c’est que le partenaire n’était pas à la hauteur. Renforcer le partenariat avec Solimut Mutuelle, qui jusque-là était assureur mais non gestionnaire, permet également d’ouvrir un esprit de complémentarité avec notre régime spécial de sécurité sociale.
Côté actif, la CAMIEG affiche un résultat de 113 millions d’euros d’excédent. Diminuer les cotisations pour résorber ce résultat, c’est prendre le risque de transférer nos remboursements de santé vers le troisième niveau avec, comme conséquences directes, une forte augmentation des cotisations et un affaiblissement des remboursements…
L’alternative de basculer des remboursements acceptés par la Sécurité sociale, de la CSM et la CSMR vers la CAMIEG, permettrait de maintenir le très bon niveau de garanties, tout en maîtrisant mieux les cotisations supplémentaires (CSM et CSMR) voire, à terme, de les faire baisser.

Le régime d’après vacances ? L’été est passé, avec ses séjours, ses colos, ses repas festifs, les barbecues entre amis ou en famille, ses apéritifs…L’heure est donc pour certains au régime, à la reprise, de l’école au travail, en passant par l’été indien.
Si vos activités sociales vous ont accompagné tout au long de ces derniers mois, elles continueront d’être présentes à vos côtés : pas de régime pour l’engagement porté par vos élus et professionnels qui mettent en œuvre au quotidien les valeurs de solidarité, dignité, émancipation et vivre ensemble.
Des temps forts de rencontres plébiscités et organisés courant septembre au nouveau site internet et à l’enquête lectorat, l’intérêt qui vous est porté reste entier. Motivé par cette entité qui fait de vous des bénéficiaires, quel que soit votre entreprise ou votre âge, motivé par la volonté de vous hisser au sommet de la pyramide de Maslow(5), vos activités sociales restent porteuses et motrices de l’esprit des IEG.
La prise de conscience des enjeux à venir marque le premier pas de la non résignation, de l’intérêt commun à défendre, de la force que nous représentons lorsque nous sommes unis. Imprégnez-vous de cet esprit, conservez le, défendez le : il sera notre passeport pour demain.

(1) CAMIEG : Caisse Assurance Maladie des Industries Electriques et Gazières
(2) MUTIEG : MUTelle des Industries Electriques et Gazières
(3) CSM : Complémentaire Santé Maladie
(4) CSMR : Complémentaire Santé Maladie Retraités
(5) Pyramide de Maslow est une classification hiérarchique des besoins humains : Les besoins physiologiques, le besoin de sécurité, le besoin d’appartenance, le besoin d’estime, le besoin de s’accomplir.

 

Gaël Classen
Président de la CMCAS

© 2018 CMCAS Berry-Nivernais 3 rue Marcel Paul

18022 Bourges Cedex Tel : 09 69 36 14 00 Fax : 02 48 50 86 02

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?