Edito du MAG’cin N°52

2019, un Retour vers le Futur ?

Aux alentours du 21/10/15, commençait mon engagement à la présidence de la CMCAS Berry Nivernais.  Nom de Zeus !  Déjà 3 ans ! Cette période est donc propice pour faire un petit Retour sur ce que nous avons mis en œuvre pour vous : La réévaluation des grilles de coefficients sociaux; la gratuité du numéro d’appel de la CMCAS ; la mise en œuvre du Pass Sport ; 2 éditions réussies du Festival d’Energies ; un maintiens  des moyens bénévoles ; des nouveaux outils de communications …tout en continuant à développer des activités de proximité, pour tous, à porter la solidarité. Le Futur ne sera pas en reste ! Vous aurez l’occasion de découvrir dans ce journal de nouvelles règles concernant les coefficients sociaux, ainsi qu’un abattement pour les personnes seules, le Pass Acti’Jeunes…  la solidarité, la justice et la dignité ont été, sont, et seront les valeurs que nous défendrons, attendez-vous à voir quelque chose qui décoiffe !
Si Marty Macfly arrivait dans le futur avec un gilet rouge, la dominante actuelle est plutôt jaune. Ce mouvement qui se veut indépendant, contestataire et revendicatif témoigne que, pour une majorité, c’est pas le pied ! La revalorisation des salaires doit rester la principale revendication. La partie socialisée (cotisations sociales) ainsi que la partie immédiate (salaire net) sont les composantes d’un système permettant de conserver l’assurance maladie, l’assurance chômage, le droit à l’éducation, à la sécurité, à la retraite… le tout en ayant la capacité de se loger, de se nourrir, d’accéder à la culture, aux sports et aux loisirs, avec une dignité suffisante pour continuer à s’émanciper. Coté IEG, il faudra continuer de se mobiliser, l’évolution du SNB * a été 7 fois inférieure à celle de l’inflation (0.3% après une inflation à 2.1% en 2018), tout simplement inadmissible ! Les différents actes de ce mouvement des gilets jaunes ne passent pas inaperçu, le Futur sera peut-être un Retour des avancées obtenues il y a 50 ans !
Il ne faudra pas cependant que le Futur soit un Retour en arrière. Une vigilance toute particulière doit être portée sur le régime de santé. Les projets actuels du gouvernement vont transférer vers les mutuelles et les assurances toujours plus de remboursement santé, actant de fait une augmentation des tarifs pour les bénéficiaires, à l’image de la CSMR qui, par obligation règlementaire, doit augmenter de 10% les cotisations. Les propositions visant à une amélioration des prestations CAMIEG doivent être soutenues, aller vers une prise en charge à 100% par la sécurité sociale permettra à la fois de garantir une égalité d’accès tout en réduisant les cotisations. La santé, tout comme l’Energie,  ne doit pas être une marchandise avec laquelle il est possible de spéculer !
Sorti en 1989, le 2ème volet de la saga se déroule en 2015, avec des Hoverboard, des baskets auto-lassantes, des voitures volantes mais aussi avec des enfants pour ce fameux Marty. Si les premiers n’ont pas encore vu le jour, les enfants continuent bel et bien d’être présents ! Au-delà du bonheur qu’ils procurent, des modes de garde doivent être trouvés pour une bonne majorité de parents. Sous couvert d’avoir intégré les CESU* dans l’accord sur les droits familiaux, en lieu et place des congés mère de famille, les employeurs se désengagent dès 2019 du partenariat tripartite des CESU petite enfance.*. A aucun moment lors des discussions sur les droits familiaux, cette volonté n’a été exprimée. Ce partenariat tripartite entre l’agent, les employeurs et les Activités Sociales permettait aux parents les utilisant une réelle amélioration du pouvoir d’achat, pouvant atteindre 1432€ sur l’année.  Les organisations syndicales, à l’unanimité, ont demandé une ouverture des négociations avec les employeurs afin de poursuivre ce partenariat. Coté Comité de Coordination des CMCAS, la délégation CGT, majoritaire, a souhaité maintenir le volume budgétaire qui était attribué au CESU petite enfance. Seul le rapport de force qui pourra être mené déterminera l’avenir de cette aide, n’ayez crainte, votre mobilisation ne perturbera pas le continuum espace-temps !
Là où on va, on n’a pas besoin… de route. Coté moyens bénévoles et le nouvel accord, en effet, nous nous serions bien passé de feuille de route. Les quotas d’heures divisent par deux ce dont nous avons besoin pour assurer le bon fonctionnement de nos activités sociales. Encore une fois, de nouvelles batailles vont être à mener afin de maintenir la proximité et le fonctionnement de nos SLVie. Un Retour à la pleine valeur du Par et du Pour déterminera  le Futur de nos Activités Sociales.
Que cette nouvelle année qui arrive vous soit propice à l’émancipation, à la solidarité, au bonheur et à la joie. Qu’elle soit riche en conquêtes sociales, en avancées significatives  et en victoires.  Je vous souhaite de joyeuses fêtes à toutes et à tous !
SNB : Salaire National de Base
CESU : Chèque Emploi Service Universel
CESU petite enfance : CESU destiné exclusivement aux frais de garde des enfants.

Gaël Classen
Président de la CMCAS

© 2018 CMCAS Berry-Nivernais 3 rue Marcel Paul

18022 Bourges Cedex Tel : 09 69 36 14 00 Fax : 02 48 50 86 02

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?